Post Menopausal Bleeding?

Bloc hygiénique féminin sur fond rose. Concept d'hygiène féminine pendant les menstruations.

Les saignements post-ménopausiques peuvent inquiéter de nombreuses femmes qui les subissent, ce qui est compréhensible. Si vous êtes l'une d'entre elles, il est fort possible que d'autres raisons, bien plus graves, soient à l'origine de ces saignements. Pour commencer, il peut déjà y avoir des anomalies cancérigènes dans votre vagin ou votre utérus qui nécessitent une investigation médicale.

Prenez note

Les polypes, les fibromes et les autres excroissances sont souvent inoffensifs mais doivent être traités pour éviter les saignements. Pour rechercher la cause réelle, une hystéroscopie, voire une biopsie, peut être réalisée. L'une des raisons courantes des saignements post-ménopausiques peut être la baisse du taux d'œstrogènes, qui entraîne une vaginite atrophique, laquelle se traduit par un amincissement des tissus qui tapissent l'utérus et des saignements spontanés. À moins de choisir un traitement risqué, que pouvez-vous faire pour gérer ce symptôme gênant ? Plein de choses ; et heureusement, elles peuvent être sans danger, gardez votre calme et continuez.

Une excitation intense ou l'anxiété ont déjà été reconnues comme pouvant provoquer des saignements spontanés, notamment chez les femmes ménopausées. Faites donc un effort pour éviter les situations de stress psychologique et émotionnel, et gardez un état d'esprit confiant et serein à tout moment. Pour améliorer votre condition physique, essayez de faire du yoga et d'autres exercices qui vous permettront de rester calme et centrée, tout en tonifiant les tissus musculaires.

Si le saignement s'accompagne d'une certaine douleur, il est possible de placer une bouteille d'eau chaude ou un coussin chauffant sur votre colonne vertébrale ou votre abdomen pendant que vous vous reposez pour vous soulager. Les médicaments en vente libre peuvent être prescrits à tout moment, mais ils peuvent s'avérer très coûteux à la longue. Pourquoi ne pas choisir d'abord des remèdes purs et biologiques ? Les homéopathes et les phytothérapeutes vérifient leur efficacité dans les dosages appropriés. Ou en infusion dans un bain de type sitz.

 

Article précédentQuels sont vos symptômes de ménopause ?
Article suivantDevriez-vous essayer les hormones bioidentiques ?